Revue de Presse

« Le véritable enjeu du Cloud souverain, c’est l’écosystème économique français et européen. »

La souveraineté numérique est aussi importante que l’armée pour 78% des Français sondés fin 2019 par Carvea Consulting, explique son directeur Jean-Luc Koch : « Notre étude nous a amené à nous demander qu’est-ce que la souveraineté ? On la confond souvent avec le fait que les données soient stockées en France, ce qui est un vrai besoin. On la confond aussi avec des problèmes règlementaires, ce qui est un autre besoin. Mais le véritable enjeu du Cloud souverain, c’est l’écosystème économique français et européen. Il ne s’agit pas seulement de données numériques stockées sur le sol national, mais de traitements d’IA et de logiciels qui doivent interagir les uns avec les autres. Avec le Cloud Act, signé par l’administration Trump en 2018, les USA sont en capacité de remonter des informations électroniques y compris sur le territoire français pour des raisons d’enquêtes judiciaires ou d’intelligence économique. L’affaire Huawei a révélé que l’espionnage en ligne faisait également partie de la culture chinoise tandis que les acteurs du Cloud chinois s’installent en Europe. D’où la nécessité d’une alternative, un Cloud de confiance fondé sur un écosystème souverain. »

78% des Français considèrent la souveraineté numérique aussi important que de disposer de sa propre armée.

Une étude réalisée récemment par le Cabinet Carvea Consulting sur la base d’un panel réalisé par OPINEA révèle que la souveraineté numérique est perçue par 78% des Français comme un élément aussi important que de disposer de sa propre armée. Le sentiment de contrôle conforte le sentiment de sécurité, mais ne rassure pas ceux qui se sentent écoutés ou espionnés avec un taux de 80%. Par ailleurs, pour les 5% de ceux qui ne se sentent pas du tout écouté, la souveraineté reste encore importante (61%).

La souveraineté Numérique aussi importante que l’armée !

La souveraineté numérique est perçue par 78% des Français comme un élément aussi important que de disposer de sa propre armée ; le taux passe à 85% chez ceux qui se sentent en sécurité
Le sentiment de contrôle conforte le sentiment de sécurité, mais ne rassure pas ceux qui se sentent écoutés ou espionnés avec un taux de 80% Notons que les pour les 5% de ceux qui ne se sentent pas du tout écouté, la souveraineté reste encore importante (61%)

À QUOI RESSEMBLERA LE MONDE DIGITAL DEMAIN ?

Samedi 11 janvier 2020, Jean-Luc Koch, Président de Carvea Consulting a abordé le sentiment de sécurité dans le digital. L'étude menée par Carvea Consulting a revelé que deux Français sur trois déclarent se sentir surveillés au quotidien dans l'émission 01 Business Forum.

La méfiance prend le pas sur la confiance

Big Brother ne serait donc jamais bien loin, aux yeux des Français. Beaucoup pensent réellement être écoutés, surveillés, analysés ou scrutés, que ce soit dans leurs échanges ou leur navigation en ligne.

Ils sont 80% à penser que leurs conversations téléphoniques ont déjà été analysées ou écoutées à leur ins

La confiance varie selon le type de sites Internet, mais aussi selon l’âge de l’internaute et, sans surprise, les plus âgés sont les plus méfiants.

IMS Networks présente Cyblex Technologies, avec le soutien de Jean-Luc KOCH Senior Advisor

IMS Networks accélère son développement dans l’infogérance de la cybersécurité et crée une filiale, Cyblex Technologies, pour développer des technologies de cyberdéfense.

Le sentiment d’être surveillé est lié aux écoutes officielles mais aussi au développement des usages en matière numérique

Deux Français sur 3 (67%) - peu importe leur sexe, l’âge ou le statut social - déclarent se sentir surveillés dans leur vie quotidienne. Ils sont encore plus nombreux (80%) à penser que leurs conversations téléphoniques ont déjà été analysées ou écoutées à leur insu et même 26% l’affirment avec certitude.

Big Brother : la surveillance «rassure» une partie des Français…

À tort ou à raison, de nombreux Français se sentent espionnés dans leur vie de tous les jours. Certains sont même sûrs que leurs conversations téléphoniques sont écoutées ! Selon une étude très sérieuse de CARVEA Consulting, nos compatriotes sont paradoxalement 86 % a se sentir en sécurité. Le sentiment d’omniprésence du pouvoir a donc un côté sécurisant pour un bon nombre d’entre nous…

IMS crée Cyblex une filiale dédiée à la cyberdéfense, soutenu par Jean-Luc KOCH Senior Advisor, Président de Carvea Consulting, précédemment Président de Devoteam Consulting et Cesmo Consulting,

IMS Networks présente Cyblex Technologies, l’intelligence au coeur des réseaux Mathieu RIGOTTO, directeur des activités cybersécurité d’IMS Networks depuis cinq ans, a été nommé Directeur Général de la filiale “Cyblex Technologies”. Ingénieur télécom de formation, il est désormais en charge de la définition de la stratégie de la filiale, au côté de Thierry BARDY, le président d’IMS Networks. Il sera soutenu par deux Senior Advisors : Jean-Luc KOCH, Président de Carvea Consulting, précédemment Président de Devoteam Consulting et Cesmo Consulting, et Sébastien CHAILLOT, Directeur Général de Witekio, Président fondateur d’Abisko.

Quand 50% des internautes sont conscients que leurs données personnelles sont utilisées à des buts commerciaux…

52% des Français pensent que leurs données sont bien protégées sur des moteurs de recherche de sites d’e -commerce ou YouTube. Ce niveau de confiance augmente à 59% auprès des moins de 35 ans et chute à 49% auprès de 35 ans et plus.

Les Français se sentent surveillés

Ils sont encore plus nombreux (80%) à penser que leurs conversations téléphoniques ont déjà été analysées ou écoutées à leur insu et même 26% l’affirment avec certitude. Cette certitude est plus que doublée (62%) auprès de ceux qui déclarent se sentir surveillés. Pourtant les écoutes en France sont très encadrées et extrêmement rares, elles ne représentent qu’une faible fraction de la population et proportionnellement entre 10 et 15 fois moins que dans les pays voisins alors à quoi serait dû ce sentiment d’être surveillé ? 

En effet aujourd’hui, le pouvoir ne s’expose plus, mais il est perçu comme omniprésent, ses actions sont plus rares mais sa présence est ressentie. Les Français font confiance aux institutions 50% des internautes sont conscients que leurs données personnelles sont utilisées à des buts commerciaux…

La confiance varie selon le type de sites Internet, mais aussi selon l’âge de l’internaute et, sans surprise, les plus âgés sont les plus méfiants. D’une façon générale, 52% des Français pensent que leurs données sont bien protégées sur des moteurs de

recherche de sites d’e-commerce ou YouTube. Ce niveau de confiance augmente à 59% auprès des moins de 35 ans et chute à 49% auprès de 35 ans et plus. 

Les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Snapchat ou Twitter) inspirent moins de confiance avec seulement 34% au global mais avec une différence encore plus importante entre les générations. Les moins de 35 ans sont 42% à faire confiance à Facebook contrairement aux 35 ans et plus qui ne sont que 34%.

Les sites des institutions publiques comme la SNCF ou la RATP inspirent davantage confiance (67%) peu importe l’âge de son utilisateur, mais ce sont les sites des banques et des impôts qui arrivent en tête avec un score de 84% peu importe l’âge de l’utilisateur.

Les Français ont confiance dans les institutions françaises, l’effet RGPD (Règlement de la protection des données à caractère personnel) qui informe de l’utilisation des données rassure, malgré le fait qu’il ne protège pas et que beaucoup d’internautes ne lisent par le contenu des GCU (Conditions générales d’utilisation). 

Toutefois, concernant le sentiment de sécurité dans la vie quotidienne, il est partagé par 86% de la population nationale dont 18% déclarent même se sentir totalement en sécurité. Le sentiment d’insécurité ne touche donc que 14% des citoyens.

Ce sentiment de sécurité varie selon le sentiment d’être surveillé, mais pas d’une façon proportionnelle. En effet le fait de se sentir surveillé a un effet à double tranchant sur le sentiment de sécurité. D’une part il renforce de +55% le sentiment de sécurité totale en passant de 18% à 28% et d’autre part augmente le sentiment d’insécurité qui passe de 14% à 20% gagne +43%.

Il faut rappeler que le sentiment d’être surveillé n’est pas exclusivement lié aux écoutes officielles ordonnées par le pouvoir en place, les Français sont conscients que l’utilisation des équipements connectés comme un smartphone, un assistant personnel ou une montre, permet de retracer leurs comportements. Cela provoque certes un sentiment de méfiance pour 47%, de crainte pour 26% et de malaise pour 20% par contre les sentiments positifs sont également engendrés : la confiance pour 18%,

Les Français craignent Big Brother

Plus de deux Français interrogés sur trois (67 %) déclarent se sentir surveillés dans leur vie quotidienne. Ils sont encore plus nombreux (80 %) à penser que leurs conversations téléphoniques ont déjà été analysées ou écoutées à leur insu et même 26 % l'affirment avec certitude.

L'IPAD, un outil d'entreprise incontournable, mais qu'il faut justifier

Entre valorisation d'image, gain de productivité et de mobilité, la tablette d'Apple a tout pour séduire les entreprise. Mais les investissements supplémentaires qu'elle représente ou l'effet gadget qu'elle suscite peuvent rebuter

Directeur de la stratégie mobile, chef d'orchestre de la démarche Mobile First

Le Directeur de la stratégie mobile a pour objectif d'intégrer la démarche Mobile First de l'entreprise, de façon transverse et à tous les niveaux hiérarchiques de l'organisation

Modèle low cost ou gestion des coûts serrée

Les analystes s'accordent aussi pour distinguer le modèle de gestion du nouvel entrant de celui de ses grands rivaux "d'une part, Free uyilise une technologie IP qui réduit les coûts, d'autre part, il a fait le choix d'une facturation ultrasimple, ce qui diminue les frais de facturation "

GOOD MORNING BUSINESS Stéphane SOUMIER, le plus grand show matinal consacré à l'économie: Les Cadres et Facebook

Facebook incontournable pour les professionnels de par sa taille !

Un cadre sur quatre (25%) parmi ceux qui déclarent utiliser Facebook (56%) soit 14% de l’ensemble de la population des cadres en France déclare que ce réseau apporte des informations importantes pour la vie professionnelle. Compte tenu du taux d’utilisation de chaque réseau auprès des cadres (Facebook 56%, Viadeo 21% et LinkedIn 11%) et malgré les résultats relatifs assez encourageants pour les 2 autres réseaux sur cette dimension d’intérêt professionnel (LinkedIn 79% et Viadeo 63% vs 25 % de Facebook) c’est Facebook qui reste en tête de classement en valeur absolue.

Repères du mois : Internet par satellite le haut débit des zones rurales

La compétitivité des territoires passe par la disponibilité d'accès haut débit à des prix abordables pour tous, ce livre blanc fait le point en détaillant l'ensemble des critères de choix des solutions disponibles aujourd'hui pour qu'un élu puisse répondre à la demande des exclus du numérique, qui n'ont eu que la chance de choisir un cadre de vie agréable, et la malchance d'être dans une zone blanche ou grise du haut débit.

Aménagement Numérique: Le haut débit par satellite dans les zones rurales

Beaucoup de français ne sont pas forcément conscients du formidable potentiel du satellite pour se connecter à l'Internet. Afin de combler ces zones blanches en matière de connaissance sur les solutions technologiques haut débit, je salue l'effort pédagogique de l'auteur Jean-Luc KOCH, de Carvea Consulting", a lancé, ce 20 mai, Michel de Rosen, directeur général d'Eutelsat Communication à l'occasion de la sortie d'un livre blanc intitulé : "L'internet pas satellite : le haut débit des zones rurales".

01 BUSINESS "La Folie des Applications mobiles en entreprise"

Eutelsat a publié son Livre blanc à destination des élus locaux des zones rurales

L'Internet par satellite le haut débit des zones rurales, réalisé par le cabinet Carvéa Consulting. Cette publication est « née d'un double constat », indique l'opérateur : « Les élus des zones blanches ne sont pas suffisamment informés des évolutions des solutions satellitaires » et « la fracture numérique existe toujours ». Selon un rapport de l'Assemblée nationale du 5 novembre 2009, près de 13 % de la population ne peuvent pas avoir accès à l'internet fixe avec un débit supérieur à 2 Mbps, parmi les lesquels 1,7 % n'y a pas du tout accès, souligne Eutelsat...

58% des français placent beaucoup d'espoir en l'IPAD...

Selon un sondage réalisé par Carvea Consulting et Opinea, 58% des français pensent que l'Ipad d'Apple va révolutionner l'usage de l'ordinateur. D'après leurs résultats, 2/3 de la population interrogée est au courant du lancement de la tablette Apple. Les plus réceptifs sont les hommes (78%) actifs 36-45 ans et, sans grande surprise, les répondants adeptes de la marque, qui possèdent un Iphone (88%) !n France

iPad : 5% des français sont dans les starting block...

Carvea Consulting et Opinea ont réalisé une enquête flash auprès d’un échantillon représentatif de la population française, pour connaître sa perception de la nouvelle tablette numérique Ipad d'Apple , avant son lancement imminent aux Etats-Unis. Rumeurs, silence de la marque, révélation en grande pompe… Apple a confirmé sa force de frappe marketing. Le buzz médiatique autour de l’Ipad a été d’envergure une fois de plus. Profitons en pour glisser que l'iPad est disponible en pré commande pour l'Apple Store US, probablement bientôt disponible en France

Animateur : Jean-Luc KOCH CARVEA CONSULTING / CRESTEL & BitGroup

Centrex et Saas, des services en ligne séduisants ? Les offres des fournisseurs de services / Quelles applications ? /- Quelles garanties ?
Copyright © 2020 Carvea.com. Tous droits réservés
Conception : iDesign